Pacte de Marrakech : lettre au Président de la République

Affaires internationales

Des parlementaires adresse un courrier au Président de la République concernant le Pacte de Marrakech.

Ils lui demandent de ne pas signer ce pacte mondial sur les migrations les 10 et 11 décembre prochains à Marrakech. Ce texte conçu comme un recueil de bonnes pratiques a vocation à devenir la référence internationale en matière de gestion des flux migratoires et d'intégration des migrants.

Si, à l'exception notable des Etats-Unis, tous les Etats-membres ont initialement adopté le texte, nombre d'entre eux ont ensuite fait volte-face, redoutant d'encourager l'immigration clandestine. Outre la Hongrie, l'Australie, la Pologne, la République tchèque, l'Autriche, la Bulgarie, la Slovaquie et même la Suisse ont gelé ou reporté leur décision.

Patrick Hetzel est co-signataire de ce courrier.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus