Tests salivaires à l’école : un fiasco

Publié le 30/11/2021 dans les catégories Education nationale Santé

Lors des Questions aux gouvernement du mardi 30 novembre, Patrick Hetzel a interrogé le Ministre de l’Education nationale au sujet de sa politique de tests salivaires :

« Ma question s’adresse à Monsieur le Ministre de l’Education nationale.

Je voudrais associer mon collègue Maxime Minot à ma question.

Monsieur le Ministre, à la rentrée, vous nous aviez annoncé 600 000 tests salivaires par semaine dans les écoles maternelles et le primaire.

Stratégie que vous qualifiez alors vous-même d’ambitieuse et au sujet de laquelle je vous interrogeais déjà ici même en considérant que cela était largement insuffisant.

Hélas, trois mois après, les faits me donnent raison. Vous n’avez jamais réussi à dépasser les 142 000 tests par semaine ce qui est très insuffisant sur une population scolaire de plusieurs millions d’élèves.

Les parents, les élèves et les enseignants ont assisté à une certaine cacophonie dans vos annonces et tout cela a créé de la méfiance.

Aujourd’hui, il faut bien dire que votre politique de tests COVID à l’école est un véritable fiasco.

Le flou de votre discours et surtout de vos actes, dans la gestion de cette crise, est incompréhensible : du matériel de test qui n’arrive pas, des annonces des fermetures de classe faites au dernier moment, puis la question du masque à l’école qui n’a fait que changer….

Elèves, parents et enseignants n’en peuvent plus…

Ma question est donc très simple : Monsieur le Ministre pourquoi n’avez-vous pas opté pour un dépistage hebdomadaire systématique de tous les élèves du primaire comme Les Républicains vous le demandent depuis 18 mois ? Cette mesure, préconisée par le conseil scientifique, permettrait de freiner la dynamique épidémique et aurait le mérite de mieux protéger toute la population française ! »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus