Où en sont les stocks français de comprimés d’iode stable ?

Publié le 22/03/2022 dans les catégories Santé

Patrick Hetzel vient d’interroger le ministre des solidarités et de la santé sur les stocks français de comprimés d'iode stable, utilisés dans le cadre d'accidents nucléaires ou radiologiques.

En effet, le gouvernement a été interrogé sur ce sujet par le député François-Michel Lambert en date du 14 avril 2020 et une réponse lui fut apportée en date du 23 novembre 2021. Dans cette réponse, il est dit : "les stocks stratégiques visent à avoir 130 millions de comprimés d'iodure de potassium : à la date du 29 juin 2020 le stock de comprimés d'iode stable s'établissait à environ 95,7 millions de comprimés." On peut donc aisément déduire de cette réponse que si la stratégie nationale table sur un stock minimum de 130 millions de comprimés et que le stock réel était de 95,7 millions alors il y avait bien un manque de 34,3 millions de comprimés, simplement pour couvrir les potentiels besoins prévisionnels tels que définis par la stratégie nationale de prévention.

Patrick Hetzel souhaite donc savoir si depuis juin 2020, le nécessaire avait été fait par le gouvernement pour qu'a minima, la France dispose bien d'un stock de 130 millions de comprimés d'iodure de potassium et que tout avait été mis en œuvre pour permettre de couvrir tous les besoins de la population française. En effet, vue la manière dont furent gérés les stocks de masques cette question est loin d'être secondaire : il en va de la protection des Françaises et des Français.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus